04/09/2009

Lac du Queyras

"Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours ! (...)

Aimons donc, aimons donc ! de l’heure fugitive,
Hâtons-nous, jouissons !
L’homme n’a point de port, le temps n’a point de rive ;
Il coule, et nous passons !  (...)

Queyras2009


Éternité, néant, passé, sombres abîmes,
Que faites-vous des jours que vous engloutissez ?
Parlez : nous rendrez-vous ces extases sublimes
Que vous nous ravissez ?  (...)

Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire,
Que les parfums légers de ton air embaumé,
Que tout ce qu’on entend, l’on voit ou l’on respire,
Tout dise : Ils ont aimé !

Lamartine

11:48 Écrit par ColetteL dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : temps, lumiere, lac, couleurs |  Facebook |

Commentaires

mon premier poême Ce fût le premier poême que j'ai repris dans une lettre d'amour à ma Lo chérie... J'avais 17 ans .
Merci pour ce doux souvenir

Écrit par : Olivier | 05/09/2009

♥ Bon Jour Après une certaine absece, me revoilà. Merci pour ce très joli texte de Lamartine. Je te souhaite une très douce et paisible rentrée. Bisousssssss

Écrit par : swadisthana | 06/09/2009

Tiens, ça m'a fait plaisire de relire ce poème !!!
bisous contents

Écrit par : LE CHEMIN DU BONHEUR | 06/09/2009

Coucou me belle Colette, j'espère que t'a passé de merveilleuse vacance, je suis contente te retrouver :)

bonne semaine, gros bisous ;)

Écrit par : Marah.S | 07/09/2009

Les commentaires sont fermés.